Histoire

Activités scientifiques du Centre après la Deuxième Guerre Mondiale

Dans les années cinquante, quand le Centre Scientifique, devenu indépendant de la Bibliothèque, se consacra à l'aide scientifique pour la Pologne (expertises, recherches en bibliothèques, collecte de documents) tout en veillant à remplir son rôle de centre d'information pour les chercheurs français et polonais (consultations, renseignements, commandes de livres en Pologne) tout en restant à la disposition d'enseignants de la langue polonaise en France. Les conférences destinées aux milieux scientifiques français continuaient à représenter la principale activité du Centre.

Lire la suite : Activités scientifiques du Centre après la Deuxième Guerre Mondiale

L'histoire de l'hôtel particulier, situé au 74 rue Lauriston

lauristonp1dElle commence au début du XXe siècle et abonde en événements intéressants. Il avait d'abord appartenu à la famille de Clermont-Tonnerre dont Marcel Proust fréquenta en ami les salons rue Lauriston (on en retrouve la trace dans son œuvre).lauriston5dOn pouvait y rencontrer également des Polonais, tels que Léon Radziwiłł, parent des Clermont-Tonnerre, ou Ignacy Paderewski. Puis l'hôtel devint propriété de la famille polonaise des Sanguszko. En 1919, la délégation envoyée par Józef Piłsudski à la Conférence de Versailles y établit son quartier général (parmi les membres de cette délégation : Kazimierz Dłuski, Michał Sokolnicki, Antoni Sujkowski, accompagnés par Bolesław Wieniawa-Długoszowski). Des rencontres et conférences furent organisées à cette occasion, rue Lauriston, avec la participation de personnalités politiques et scientifiques (entre autres, Marie Skłodowska-Curie). Propriété d'une famille française dans la période entre les deux guerres, il est finalement acheté par la Pologne à la fin de la Deuxième Guerre et attribué à l'Ambassade de Pologne à Paris.

Les années 1918-1939

Entre les deux guerres, la Bibliothèque Polonaise à Paris, avec le Centre qui en faisait partie, fut la plus importante institution scientifique polonaise à l'étranger. En 1921, elle reçut la visite du chef de l'État Józef Piłsudski. Le rang du Centre se trouva rehaussé également du fait des relations plus étroites renouées entre la France et la Pologne. Après la disparition de Władysław Mickiewicz (1926), le poste de délégué de l'Académie à la Bibliothèque Polonaise et au Centre est confié à Franciszek Pułaski, antérieurement président du Conseil Scientifique au Ministère des Affaires Étrangères.

Lire la suite : Les années 1918-1939

Les années 1893-1918

Divers processus et événements historiques ont présidé à la création du Centre Scientifique Polonais à Paris. Tout d'abord, les destinées de l'émigration polonaise en France au XIXe siècle; en deuxième lieu, la tendance à fonder des institutions destinées à conserver la tradition et à protéger la culture nationale, tendance observée aussi bien en Pologne que dans d'autres pays privés d'existence politique; enfin, les changements qui intervenaient dans l'organisation de l'activité scientifique en Europe et consistaient en création des centres de recherche à l'étranger. La genèse du Centre Scientifique Polonais à Paris se situe dans ce triple contexte de l'histoire événementielle, de processus culturels et de transformations organisationnelles.

Lire la suite : Les années 1893-1918

Les années 1944-1960

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, la Bibliothèque subit de graves dommages. Elle fut l'un des centres scientifiques et culturels les plus dévastés, elle vit ses collections expédiées en Allemagne (sauf les pièces les plus précieuses que Franciszek Pułaski réussit à cacher). Dès l'arrêt des hostilités, tous les employés de la Bibliothèque se remirent au travail: les collections furent restituées, en passant par la Bibliothèque Nationale de Varsovie. Une fois les locaux restaurés, l'enseignement et l'activité scientifique purent reprendre et, dès la fin de 1944, eurent lieu les premières séances publiques. Puis il fallut réduire l'activité : un accord fut conclu avec l'Institut Catholique de Paris, qui, à partir de l'année universitaire 1945-1946, prit en charge l'enseignement du Centre d'Études Polonaises, alors que la Société Historique et Littéraire commençait un programme de conférences.

Lire la suite : Les années 1944-1960

Après 1960

Le développement du Centre fut favorisé par l'attribution en 1970 des bâtiments situés aux numéros 11/13/15 de la rue Lamandé, libérés par l'ancienne École Polonaise. Après d'importants travaux de rénovation, ces locaux furent transformés en chambres destinées à recevoir - conformément au souhait des donateurs (1927) - des boursiers polonais venant à Paris pour des missions de recherche, stages, colloques et conférences.