Non seulement la sérotonine

La sérotonine – titre du roman de Michel Houellebecq – est une hormone du bonheur. L’ocytocine qui décrit la relation clé dans la prose de Virginie Despentes est une hormone de confiance, d’affection et de proximité. La même ocytocine domine la prose d’Olga Tokarczuk. Chaque écrivain a ses hormones préférées, chaque livre peut être lu d’un point de vue hormonal. La conférence « Non seulement la sérotonine » sera consacrée à la lecture chimique de la littérature du XXIe siècle. Les chercheurs analyseront le travail d’un écrivain sélectionné (période, groupe, génération, genre) en mettant l’accent sur le problème des liens et des relations sociales. La session littéraire scientifique sera complétée par une exposition de peintures (peintures représentant le collectif et les émotions de la vie collective).

 

 

  • 00

    jours

  • 00

    heures

  • 00

    minutes

  • 00

    secondes

Date

26 Nov 2020 - 27 Nov 2020

Heure

10:00 - 18:00

Lieu

Centre Scientifique Académie Polonaise des Sciences
74, rue Lauriston – 75116 Paris
Catégorie