Traditions cultuelles et transformations sociales à Chypre et au Levant de la fin de l’époque hellénistique au début de la période romaine

Affiche Programme

Un symposium, organisé conjointement par l’Académie Polonaise des Sciences Centre Scientifique à Paris et la Faculté d’archéologie de l’Université de Varsovie en collaboration avec l’Université d’Avignon et le laboratoire HISoMA (Unité Mixte de Recherches 5189), se tiendra à l’Académie Polonaise des Sciences Centre Scientifique à Paris le 13 septembre 2022. Y seront présentés et discutés les résultats des fouilles franco-polonaises conduites sur le site de Nea Paphos, à Chypre, de 2018 à 2022 dans le cadre d’une subvention du Centre national des sciences (NCN) Harmonia 8 (2016/22/M/HS3/00351) et du Ministère français de l’Europe et des Affaires Etrangères. La zone du projet commun concerne un sanctuaire de la fin de l’époque hellénistique (150-30 av. J.-C.) et du début de l’Empire romain (Ier-IIe siècle ap. J.-C.) situé sur la colline de Fabrika, au Nord-Est de la ville antique. Cette zone sacrée est constituée de plusieurs éléments, situés à la fois au sommet de la colline et dans des chambres souterraines. Pour tenter de comprendre la fonction de ces différents espaces cultuels, il est nécessaire, en raison des lacunes des sources écrites à leur sujet, de les replacer dans le contexte plus large de la Méditerranée orientale et de considérer non seulement les lieux de culte de Chypre, mais aussi ceux du Levant. Les études archéologiques, historiques et anthropologiques de sanctuaires en cours dans cette région et l’approche de la religion comme un phénomène social, mettent en avant les questions relatives à l’impact des importants changements sociaux et politiques survenus à la fin de la période hellénistique et au début de l’époque romaine sur l’évolution des pratiques religieuses des cultes indigènes. Les contributions présentées au cours du symposium considèreront l’impact de ces mutations, en lien avec les changements de pouvoirs politiques au Proche-Orient depuis la période des royaumes hellénistiques (Ptolémées et Séleucides) jusqu’à celle de l’établissement des Romains dans la région, sur l’architecture aussi bien que sur l’expression rituelle des cultes locaux. Particulièrement, les résultats de la collaboration franco-polonaise dans le domaine de l’archéologie en Méditerranée orientale seront mis en avant.

Intervenantes prncipales :

Dr. hab. Claire Balandier

Prof. dr hab. Jolanta Młynarczyk

 

Événement ouvert au public. L’inscription est disponible ici.

Date

13 Sep 2022
Expiré!

Lieu

Centre Scientifique Académie Polonaise des Sciences
74, rue Lauriston – 75116 Paris